Prix de la "Chanson la plus poilesque"

La Guilde Turquoise a décroché le prix du Grand Clysopompe à la lueur des chandelles stroboscopiques du 41e Festival de la Chanson Estudiantine.

Les interprètes de la "Chanson la plus poilesque", prix remis pour la première fois, se sont vu offrir des Fleurs du Mâle de 1946.

Hurrah ! Prosit !

Quelques messages
Messages récents