Charte du Vlek

du Chasseur d'Opossum

 

Article I

Le Vlek du Chasseur d’Opossum est une décoration poilique créée par la Société du Grand Clysopompe (SGC) le Guinchedi N+14 Opossumidor IIe Semestre d’Eté (le jeudi 25 juin 2015, en philistin).

 

Article II

Un Opossum n’est pas le marsupial bien connu qui se suspend par la queue. L’Opossum Mimetismius Nocturnis a la forme d’un bidule cocasse dérobé en guindaille et offert à un Cercle estudiantin. L’Opossum Borgiensis Humaniformis a, lui, l’allure d’un sympathique Bourgeois dont la poche ventrale a fourni maints écus à un Cercle. L’Opossum s’entend aux sens propre et figuré.

 

Article III

Si le chien est le meilleur ami de l’Homme, l’Opossum est le meilleur ami du Clysopompier. Sous l’effet du faro, tous deux confondent l’envers et l’endroit, ont les pieds à la tête et - miracle de l’injecteur - boivent par où l’on pète.

 

Article IV

Le Vlek du Chasseur d’Opossum salue et récompense les Poils et Anciens - attachés au libre examen - qui ont enrichi la Société de quelque brol emprunté en vadrouille ou de ducats, ont excellé dans les Arts au profit d’un Cercle universitaire ou ont travaillé à la conservation du patrimoine estudiantin.

 

Article V

Le Vlek peut se porter en guindaille, au cantus, à la Saint-Verhaegen, au bal, au commissariat et en tout autre lieu digne d’accueillir des Poils et des Anciens.

 

Article VI

Le Vlek comporte deux classes. Celle d’ « Astucieux Chasseur d’Opossum » est attribuée aux Poils. Celle d’« Ingénieux Opossum » est remise aux Anciens. Tout Poil passe automatiquement dans la classe « Opossum » à la fin de ses études.

Article VII

Le Poil ou l’Ancien qui ne porte pas son Vlek lors du banquet de la SGC ou lors de la cérémonie de remise du Vlek paie une tournée générale aux Camarades présents.

Article VIII

A la Séance de Maitrankal (mai, en philistin), tout Camarade de la Société du Grand Clysopompe peut proposer un candidat par une présentation orale ou écrite de son parcours académique et des motifs de la candidature (selon l’Article IV).

Article IX

Le Grand Mamamouchi, le Grand Injecteur et le Grand Trou Noir de la SGC recherchent également les Poils et Anciens susceptibles d’être décorés du Vlek. Chaque année, ils proposent au moins 3,1416 candidats. Si le Poil qu’ils souhaitent honorer est déjà membre de la Société, ils prennent la décision de le décorer en réunion de Comité, à huis clos.

Article X

Les votes se font à la main levée. Une candidature est acceptée si deux tiers des Camarades de la SGC présents votent favorablement.

 

Article XI

« Fraternité, tu nais entre les verres. Amis, buvons à la Fraternité ! »

 

Article XII

Chaque Comité de la SGC est vlekké de droit du Chasseur d'Opossum.

Article XIII

Si un candidat est accepté, le Camarade qui l’a proposé prend en charge les frais liés à l’acquisition du Vlek endéans le mois. Le Grand Mamamouchi rédige quant à lui les brefs « Attendus » et le diplôme.

 

Article XIV

Les « Attendus » sont rédigés comme suit :

« Camarade (…)

au nom du Grand Clysopompe et de l’antique Vadrouille,

Attendu que (…),

Attendu que (…),

Nous, Très Volumineux Grand Mamamouchi, t’avons fait et te faisons

… Astucieux Chasseur d’Opossum… / … Ingénieux Opossum …

de notre Société.

Vivat Crescat Floreat Clysopompa ! »

 

Article XV

Le Vlek est remis en public par le Grand Mamamouchi ou par un ancien Grand Mamamouchi au début de l’année académique. Tous les Camarades de la SGC ainsi que les Poils et Anciens vlekkés du Chasseur d’Opossum sont conviés à cette occasion.

Article XVI

La remise du Vlek se déroule comme suit :

1°) Les candidats sont invités dès que possible en Séance afin de recevoir le Vlek du Chasseur d’Opossum.

2°) En Séance, les impétrants sont assis à califourchon sur leur chaise devant le Grand Mamamouchi.

3°) Le Grand Mamamouchi fait à chacun d’eux la lecture des « Attendus ».

4°) Après quoi, le Grand Injecteur dit à chacun : « Posez la main sur cet injecteur ! Répétez après moi ! » Puis il fait répéter par tirade : « Vivat Crescat Floreat Clysopompa ! »

5°) Lorsque tous les impétrants ont répété le cri de la Société, le Grand Injecteur verse un peu de bière sur la tête de chacun d’eux à l’aide du clystère.

6°) Puis le Grand Injecteur présente un verre aux impétrants et dit « Pompez ! » Après quoi, il les relève et leur dit « In nomine Gambrini, Bacchi, Venerisque ego tibi nostrum vlekem do, in Clysopompa Clysopomparum ! »

7°) Le Grand Injecteur passe alors le Vlek autour du cou des impétrants et leur remet le diplôme.

8°) Une Salamandre est frottée ensuite selon le « Comment » de la SGC.

9°) On chante les « Quatre-vingts chasseurs »

Article XVII

Exceptionnellement, les nominations au Vlek du Chasseur d’Opossum sont faites dans un autre cadre mais toujours en grande solennité lors d’une réunion de Poils ou d’Anciens.

Article XVIII

Les Poils et Anciens vlekkés peuvent assister aux Séances de la Société du Grand Clysopompe et sont informés des dates de celles-ci. Ils peuvent devenir membre de la SGC et on le leur propose.

 

Article XIX

L’éventuelle exclusion d’un Poil ou d’un Ancien vlekké du Chasseur d’Opossum suit la procédure prévue par le « Comment » de la SGC pour les Clysopompiers.

 

Article XX

La présente Charte est modifiable avec l’approbation des trois quarts des Clysopompiers réunis en une Séance dédiée aux propositions de modification.

Article XXI

Le bijou du Vlek du Chasseur d’Opossum est une croix de bronze échancrée, pommelée et émaillée de blanc. Elle porte en son centre un ovale orné d'un clystère qui éjecte  deux panaches de bière en lambrequins. Le tout est cerclé d'une ceinture fraternelle émaillée de rouge transparent, où est noté le nom de la Société du Grand Clysopompe. Le ruban  vert de gris avec un fin liseré rouge.

 

Fait à Bruxelles, en 11 exemplaires, le N+14 Opossumidor IIe Semestre d’Eté.

Miragellan (X !), Pèrefourmax (XX !), Utopixel (XXX !)

Société du

Grand

Clysopompe

 

ULB

SINCE 1834